Mes conseils et astuces pour ralentir le rythme

Mes conseils et astuces pour ralentir le rythme

Table des matières

Clique sur « Play » pour l’écouter, ou fais clic droit ici, puis clique sur Télécharger (sur les 3 petits points) pour le recevoir sur ton appareil (pour l’écouter) sur une tablette ou un smartphone par exemple.

Introduction

Mes conseils et astuces pour ralentir vont être simples, afin que tu puisses les appliquer aisément dans ton quotidien, que tu sois entrepreneuse, mère de famille ou employée.

En réalité, plus que des conseils, il s’agira de prises de conscience.

Oui, car en effet, nous avons tendance à aller de l’avant, la tête baissée dans le guidon, sans réfléchir.

Je vais donc aborder en premier lieu pourquoi nous avons du mal à ralentir.

Ensuite, je m’intéresserai aux implications du ralentissement pour l’être humain, tant au niveau physique que cérébral.

Pour finir, je vais te donner 7 astuces pour ralentir, peu importe le rôle que tu joues dans ta vie.

Et si ralentir te permettait d’être toi-même ? C’est peut-être là le véritable enjeu.

Cet article a été écrit dans le cadre de l’événement interblogueur de ralentir-en-famille.com sur le thème “Mes conseils et astuces pour ralentir le rythme”. Parmi tous les articles de Chloé, j’ai particulièrement apprécie celui sur les différentes solutions pour se déplacer à vélo en famille, qui m’a donné des clés pour laisser plus souvent la voiture au garage et privilégier un mode de transport moins polluant.

Pourquoi l’être humain a-t-il du mal à ralentir ?

Il y a 20 ans maintenant, j’ai croisé un livre qui parlait de la Slow Life.

Sur la couverture, il y avait un escargot. J’ai dévoré ce livre !

Il m’enseignait un concept que je ne connaissais pas du tout : que l’on pouvait vivre une vie lentement et obtenir les mêmes résultats qu’une vie frénétique, et même meilleurs. C’était juste incroyable pour moi !

Si je te demande là, tout de suite, de ralentir ce que tu fais, quelle est ta première réaction ?

Ouah ! Oui, c’est difficile n’est-ce pas ? Je sais. Je suis passée par là et il m’a fallu beaucoup d’années pour déculpabiliser.

À l’époque, j’habitais en Italie.

Et c’est là-bas qu’est né le mouvement de la Slow Food par Carlo Petrini en 1986. Voici un livre écrit par Carlo Petrini, Slow Food: manifeste pour le goût et la biodiversité.

Le principe est simple, tu achètes les produits locaux et tu cuisines avec. J’imagine que tu sais déjà.

Donc, j’en reviens au pourquoi l’être humain a du mal à ralentir ?

1. Une raison est due à notre éducation.

Te souviens-tu qu’on te disait quand tu étais petit(e) : « Dépêche-toi ! Comme tu es lent(e) ! »?

Forcément, le cerveau de l’enfant a enregistré qu’il faut aller vite dans la vie pour être bien, intelligent et je ne peux pas m’empêcher de dire « performant« .

2. Pour être performant.

Notre mindset occidental est basé sur la performance. Rien de mal à cela.

Mais ce qui serait bien dans tout cela, c’est prendre conscience que nous avons la tête dans le guidon pour la performance, par compétition.

3. Performant et compétition, il n’y a pas beaucoup de différence.

Cela rejoint le point numéro 1 en effet. Dans l’enfance, nous avons enregistré que si nous nous dépêchons, nous serons performants et donc que les premiers seront les meilleurs = compétitifs et compétition.

Voilà, notre Mindset a été créé. C’est parti pour être performant dans la vitesse et l’activité.

Quand je parle de Mindset, je veux dire aussi par-là « parcours neuronaux ».

Nos pensées se forment pendant l’âge de 0 à 5/6 ans.

L’enfant vit émotionnellement, il est encore en croissance. Son cerveau est comme le disque dur d’un ordinateur. Ce qu’il recevra de tout le système éducatif (parents, écoles..etc) va lui créer ses propres pensées, croyances, confiance en soi, etc….

Donc, si on lui répète constamment « dépêche-toi pour être performant », pour être aimé (très important cela), alors il va construire ses propres réactions de survie (à ce moment-là) pour répondre à la demande de ses parents.

N’oublions pas que ses parents sont les seules personnes qui lui donnent à manger, le soignent et le protègent.

Peut-être peux-tu comprendre maintenant combien il est difficile pour nous de changer de Mindset. Mais on peut y arriver. Courage !

Qu’est-ce que cela implique pour l’être humain de ralentir ?

J’ai déjà un peu répondu à cette question à la fin du paragraphe précédent.

Pour certaines personnes, comme moi, j’ai dû m’imposer de ralentir, il y a une vingtaine d’années. Ce n’était pas dans ma nature de ralentir. Dire « nature » n’est pas tout à fait correct.

J’étais conditionnée (c’était mon mindset) à croire que je devais beaucoup travailler pour obtenir des résultats.

C’était le fameux « NO PAIN, NO GAIN ». Est-ce que tu te reconnais dans cela ?

Puis, il y a 5 ans, la vie m’a permis de ralentir. Mon travail ralentissait, et ma santé aussi. Cela empirait de plus en plus et donc, il y a 3 ans, j’ai vraiment dû ralentir.

Même si j’étais au bord de la mer, que j’aurais pu profiter de la vie, je me suis retrouvée super engagée dans plein de programmes en ligne, et en particulier pour apprendre l’anglais. C’était juste incroyable !

Alors je me suis posée la question « Béatrice, pourquoi tu ne profites pas de la vie quand les autres, s’ils étaient à ta place, le feraient ? »

Et là, je me suis rendue compte que ce n’était pas une question de lieu, mais une question de Mindset et de choix.

Oui, bien sûr, parce que tu peux choisir comment vivre ta vie.

Je me mettais toute seule des pressions. Tu sais, les objectifs que tu dois atteindre à tout prix.

Je le fais encore bien sûr, je suis toujours en apprentissage comme toi. Je le fais, mais de moins en moins. Et la grande différence, c’est que je m’en aperçois tout de suite et j’ai la capacité de stopper immédiatement.

Donc, il va falloir aller voir quels sont tes conditionnements et évaluer le sens de culpabilité qui remonte chaque fois que tu fais le choix de ralentir.

Cet article pourrait t’interesser. Clique-ici.

Le physique .

Se mettre la pression pour atteindre, à tout prix, des résultats ou des objectifs vont consommer beaucoup d’énergie.

Je parle du Mindset qu’il faut reprogrammer ci-dessus parce que cela peut te mener jusqu’au burn-out.

Le burn-out, c’est principalement l’épuisement physique. La personne n’a plus d’énergie et doit récupérer en dormant, en prenant du temps pour soi.

Comme je l’expliquais ci-dessus, il faut absolument faire un choix. Faire un choix, cela veut dire « ok, maintenant, tout de suite, je m’arrête et je fais 10 longues respirations ».

Nous verrons les 7 principales astuces que j’utilise dans la dernière partie de cet article.

Quand on se met la pression pour atteindre des objectifs, nous sommes sous adrénaline et constamment  en ondes bêtas.

Attention ! L’objectif peut aussi très bien être : je dois préparer à manger, chercher les enfants à l’école, les amener à leurs activités, rentrer préparer la table, aller les rechercher, les aider à faire leurs devoirs, jouer avec eux 5 minutes, dîner, les mettre au lit… ouah ! Respire, s’il te plaît. Merci.

Voilà, tu n’as pas besoin d’être un manager pour être sous stress adrénalitique.

 

Effets nocifs de l’hormone d’adrénaline à long terme

L’hormone du stress, l’adrénaline, est nocive si on en produit toute la journée à des niveaux élevés. Voici quelques-unes des conséquences potentielles :

– **Effets cardiovasculaires de l’adrénaline** :

L’adrénaline peut provoquer une augmentation de la fréquence cardiaque, une hypertension et d’autres problèmes cardiaques. Vous trouverez plus de détails sur ce sujet dans des articles scientifiques ou des revues médicales.

– **Anxiété et adrénaline** :

L’adrénaline est souvent libérée en réponse au stress ou à l’anxiété et peut contribuer à ces conditions. Des études sur la corrélation entre l’adrénaline et l’anxiété sont disponibles.

– **Adrénaline et troubles du sommeil** :

L’adrénaline peut interférer avec le sommeil. Des études ont été menées sur les effets de l’adrénaline sur le sommeil.

– **Adrénaline et système immunitaire** :

Des recherches montrent que l’adrénaline peut affecter le système immunitaire. Plus d’informations sur ce sujet peuvent être trouvées dans des études correspondantes.

– **Effets à long terme de l’adrénaline** :

La production prolongée d’adrénaline en raison du stress chronique peut avoir des effets néfastes sur la santé. Des recherches sur les effets à long terme de l’adrénaline peuvent être consultées pour en savoir plus.

Voici un livre interessant qui est nomme dans le milieu de la recherche de Jean-Paul Bounhoure  » Stress, depression et pathologie cardiovasculaire »

En cliquant ici, vous pouvez l’acheter 

Voici une autre référence d’études scientifiques en anglais sur l’hormone du stress adrénaline . Clique-ici 

Solutions : mes 7 astuces pour ralentir .

1. Demande-toi si tu es vraiment débordé(e) ?

La première chose à faire, c’est vraiment de te poser cette question : « Es-tu vraiment débordé(e) ? »

Pour y répondre de façon objective et non pas dans ton automatisme adrénolytique, fais une liste. Oui, prends un papier et un crayon et écris ta liste des choses à faire pour demain.

Ok. Maintenant, décide ce qui est le plus urgent. Mets-le en évidence et réécris ta liste correctement si tu en as besoin.

Maintenant, regarde cette petite vidéo que j’ai préparée pour toi. Clique-ici.

Je te conseille de faire cette liste et technique le soir avant d’aller au lit et tu vas voir ce qu’il va se passer le lendemain.

Ta journée va se dérouler de telle façon que tu vas réussir à tout faire sans être sous stress.

Et même s’il y a quelque chose que tu n’as pas le temps de faire, tu ne vas pas dramatiser. Tu vas finalement commencer à te relaxer.

2. Réserve-toi des moments de calme et de silence.

Ces moments de calme sont un besoin physiologique.

Ils vont te permettre de diminuer le stress et de relaxer ta musculature.

Donc, tu vas aussi apaiser le rythme cardiaque et faciliter ta digestion.

Tu peux commencer dès ce soir à insérer des pauses sur ta liste et quand tu vas faire la technique que je t’enseigne dans la vidéo au point 1, tu vas vraiment l’incorporer dans ta journée.

3. Désactive les notifications.

Par exemple, j’ai tout désactivé pour créer mes articles sur mon blog, mais aussi dans ma vie.

J’ai même fait plus que cela. Mon téléphone est toujours en silence. Je n’aime pas les sonneries, même celles de la maison.

J’ai de la chance parce que je n’ai pas de sonnette là où j’habite.

Les notifications créent du bruit, mais aussi du stress parce qu’il y a derrière l’urgence de répondre.

La seule chose urgente ici, c’est ta santé et ton bien-être. Donc autorise-toi à être important(e) pour toi-même.

4. Faire des pauses c’est le secret.

Parce que notre cerveau (notamment notre mémoire) en a besoin pour fonctionner de manière optimale.

Une micro-pause (moins de dix minutes) suffirait déjà à réduire la fatigue et à redonner de l’énergie.

Une étude sur le stress professionnel, relayée dans le livre Du calme! des auteurs Gaëtan Cousin et Konstantin Büchler, a également démontré que prendre neuf minutes de pause toutes les heures diminuait de manière significative le stress des employés, et cela, sans impact négatif sur leur productivité (à condition d’en profiter pour aller boire un coup ou se balader et non surfer sur le Web).

Une coupure de trois jours (on parle de “l’effet des trois jours”) augmenterait de 50% les capacités de résoudre des problèmes de manière créative.

5. Se reconnecter à la nature

Non seulement les stimuli de la nature parviennent à nous apaiser, mais ils auraient même le pouvoir de réparer nos cerveaux sursollicités, et ce, sans autre effort que flâner à l’extérieur ou laisser son regard se perdre dans les méandres d’une rivière.

Toujours selon le livre Du calme!, une étude a montré que 40 minutes de marche dans la nature  restaurent mieux l’attention que 40 minutes de relaxation passive (musique douce et lecture de magazine).

Lorsque je suis partie en Australie en 2018, j’ai commencé à faire de longues promenades le long de l’océan.

À cette époque, je ne savais pas pourquoi j’avais un tel besoin de marcher.

J’ai appris que la nature ne fait pas que nous détendre, elle nous ressource également.

La nature est généreuse et pleine d’amour, c’est pourquoi elle nous fait tant de bien.

6.Sélectionne ce qui est important pour toi.

Je comprends que te demander de choisir peut être super stressant.

C’est pour cela que je t’invite au début à pratiquer l’outil que je t’ai donné dans la courte vidéo que j’ai préparée pour toi (3 minutes) au point 1 ou Astuce numéro 1.

Ne cherche pas à sélectionner tout de suite. Tu le feras naturellement en appliquant la clé que je te donne dans la vidéo. Pas de stress supplémentaire.

7. Ne vise pas trop haut.

Je ne suis pas en train de dire qu’il ne faut pas être ambitieux ou ne pas avoir d’objectifs. Pas du tout!

Ce que je veux dire, c’est : « Apprécies-tu ta vie maintenant ? Vis-tu le moment présent ? »

Il y a certainement des situations meilleures pour toi dans ta vie, de meilleurs amis, une meilleure ville, un(e) meilleur(e) compagnon(ne). Mais l’important c’est de savoir apprécier ce que tu as maintenant, tout en travaillant vers tes objectifs futurs.

« À passer trop de temps à regarder le menu de la vie ou à changer sans cesse de plat, il existe le risque de ne rien savourer”.

Je ne parle pas de ne pas changer de situation si tu es dans une situation dramatique.

Mais si tu es ok avec ta vie alors essaie de vivre le moment  présent ou bien si tu veux faire des changements fais-les à partir de ton cœur.

Comme facilitatrice de cohérence cardiaque, ce que j’enseigne à mes clients, c’est de faire des choix à partir du cœur.

Ma spécialisation est en « Construire sa propre résilience », et la première chose que je prends en considération, c’est ton niveau d’énergie.

C’est essentiel pour pouvoir bâtir une résilience efficace et durable. La cohérence cardiaque permet d’aligner les émotions, le corps et l’esprit, ce qui aide à prendre des décisions plus équilibrées et à vivre une vie plus sereine et épanouie.

Conclusion

N’oublions pas que le but était de te donner des conseils et astuces pour ralentir les rythmes.

J’espère vraiment que cet article t’a apporté quelque chose de précieux, peut-être une prise de conscience de l’effet de la pression que tu te mets sur ton corps.

Peut-être a-t-il éveillé en toi une curiosité pour explorer de nouvelles façons de gérer ton énergie et ton stress.

Quel est l’outil qui te plaît le plus et que tu te sens prêt(e) à appliquer dès maintenant, sans attendre un instant de plus ? Partages dans les commentaires. Merci

N’oublie pas, chaque petite action compte. Même le plus petit pas vers une meilleure gestion de ton stress et de ton énergie peut avoir un impact significatif sur ta vie.

Je t’invite à partager tes réflexions, tes expériences ou les outils que tu as décidé d’essayer dans les commentaires. Ton partage pourrait inspirer d’autres personnes qui sont dans la même situation que toi.

Et si l’expression de toi était dans la lenteur ?

Merci d’avoir pris le temps de lire cet article. Ensemble, nous pouvons apprendre et grandir. J’ai hâte de lire tes commentaires et de voir comment tu vas appliquer ces outils dans ta vie.

Si vous avez aimé l'article, n'hésitez pas à le partager. :)

Inscris-toi à ma Newsletter

4 ERREURS CATASTROPHIQUES des entrepreneuses qui entravent l’augmentation de leur chiffre d’affaires et la découverte de nouveaux clients!

En t’inscrivant, tu pourras recevoir, de temps en temps, des informations ou astuces par email. Tu peux te désabonner à tout moment grâce au lien de désinscription situé en bas de chaque email.
0 0 votes
Évaluation de l'article

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

4 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Sciences Ludiques
6 mois il y a

Merci pour cet article! Je crois que je vais commencer par m’imposer une pause de 9 minutes toutes les heures! ça fait un moment que je sais que faire des pauses est bon (pour le moral et la productivité) et pourtant, je n’en prends pas souvent! Merci pour ce rappel!

Virginie
6 mois il y a

Cet article est un rappel opportun et précieux sur l’importance de ralentir dans notre vie quotidienne. Vos réflexions sur la difficulté de changer notre ‘Mindset’ orienté vers la performance et vos conseils pratiques pour intégrer des moments de calme sont très pertinents. J’ai particulièrement apprécié l’accent mis sur la connexion à la nature et l’importance de choisir ce qui compte réellement pour soi. Votre approche holistique offre une perspective inspirante pour ceux cherchant à vivre une vie plus équilibrée.

Picture of Beatrice Petitdemange

Beatrice Petitdemange

Inscris-toi à ma Newsletter

4 ERREURS CATASTROPHIQUES à éviter pour augmenter ton chiffre d'affaires et trouver de nouveaux clients!

En t'inscrivant, tu pourras recevoir, de temps en temps, des informations ou astuces par email. Tu peux te désabonner à tout moment grâce au lien de désinscription situé en bas de chaque email.

À propos de moi

Je suis Française.

J’ai vécu 36 ans en Italie et il y a 3 ans j’ai tout quitté pour aller ……

Publications récentes

Rejoignez-nous

Retour en haut

Inscris-toi à ma Newsletter

4 ERREURS CATASTROPHIQUES à éviter pour augmenter ton chiffre d'affaires et trouver de nouveaux clients!

Inscris-toi à ma Newsletter

En vous inscrivant, vous pourrez recevoir, de temps en temps, des informations ou astuces par email. Vous pouvez vous désabonner à tout moment grâce au lien de désinscription situé en bas de chaque email.