Oser changer de vie et donner vie à ses rêves

Oser changer de vie et donner vie à ses rêves

Table des matières

Cet article participe à l’événement inter-blogueurs “Oser changer de vie et donner vie à ses rêves” organisé par MA VIE BUISSONNIÈRE dont le but est d’aider les personnes à entreprendre leur vie, à trouver leur chemin vers la liberté et l’épanouissement, et à réaliser leurs rêves les plus profonds.

Pour être honnête, j’ai lu beaucoup de leurs articles. Mais je pense que celui qui peut t’aider en ce moment est celui-ci : « Signes qu’il est temps de changer de vie ». Clique-ici pour le lire et fais comme moi, laisse un commentaire parce que cela fait toujours plaisir. Merci pour eux « Caroline et Mathieu ».

Introduction

Il arrive un moment dans la vie où le décor qui nous entoure, aussi parfait soit-il, ne suffit plus à peindre une image de bonheur authentique.

Mon histoire n’est pas unique, mais elle est mienne, et elle est la preuve vivante qu’il n’est jamais trop tard pour remodeler son existence et donner vie à ses rêves.

Dans cet article, je vais partager avec toi les contours de mon existence et te dévoiler ce que signifie concrètement « oser changer de vie » et « donner vie à ses rêves ».

Ces concepts, loin d’être de simples clichés. Ils incarnent l’essence même de mon parcours personnel.

Le cadre :

Voyons le cadre ici : Je réside en Italie depuis 36 ans et mon parcours professionnel est pour le moins éclectique : esthéticienne, représentante, thérapeute, coach de vie et blogueuse (aujourd’hui).

J’ai toujours poursuivi de grandes aspirations.

Mais en 2017, un coup de théâtre survient : mon activité professionnelle ralentie pour arriver à s’arrêter. Arrêt total. OMG – « Oh My God! » Comment est-ce possible ?

Et surtout, que vais-je faire ?

C’est à ce point de rupture que commence la plus palpitante des aventures.

Dans les lignes qui suivent, je vais te guider à travers les étapes de cette transformation qui a bouleversé mon existence.

Tu découvriras comment j’ai fait face à l’inattendu.

Comment j’ai redéfini mes objectifs et comment, finalement, j’ai pris la décision audacieuse de réorienter ma vie pour l’aligner avec mes passions et mes rêves les plus profonds.

L’Italie et ma Quête du Bonheur.

La France.

À 20 ans, je laisse tout derrière moi en France et je pars vivre en Italie.

Mais attention, je choisis la Calabre, la région réputée pour être la plus pauvre du pays.

Tu te demandes sûrement pourquoi j’ai pris une telle décision ?

La réponse est simple : je cherchais à m’éloigner de ma famille.

Si tu as lu certains de mes articles sur mon blog (clique-ici pour le visualiser), tu sais que je parle de temps en temps de l’atmosphère violente dans laquelle j’ai grandi.

Après que mes frères et sœurs se soient mariés, je me suis retrouvée seule avec mes parents.

Nous sommes passés de sept à trois personnes en seulement un an. La vie est devenue insupportable.

Face à cette situation, ma nature m’a toujours poussée à chercher des solutions et de nouvelles possibilités.

Et c’est ainsi que mon aventure italienne a commencé.

La Calabre – Sud de l’ Italie.

Il y a de cela 40 ans, à l’âge de 20 ans, j’ai osé faire un choix audacieux : partir vivre en Italie avec celui qui deviendrait mon mari pour quelques années.

La destination ? La Calabre, le « pied » de l’Italie et sa région la plus modeste économiquement.

À mon arrivée, je me trouvais sans métier.

Mais j’avais une passion certaine pour l’esthétique.

Armée de produits de marque française et de livres spécialisés, je me suis lancée dans un auto-apprentissage assidu.

Les salons internationaux comme la foire de Bologne (événement phare dans le monde de l’esthétique) devenaient mes terrains d’exploration.

Je me suis également abonnée au magazine « Nouvelles Esthétiques » où je puisais mon savoir et mon inspiration.

Mon premier succès :

Cette soif d’apprendre et cette détermination m’ont conduite à créer ma propre école d’esthétique.

Malgré les peurs et les incertitudes, mes efforts ont porté leurs fruits : les résultats ont été au-delà de mes espérances.

Même 15 ans après, je recevais des appels de mes anciennes élèves. Elles me remerciaient pour la qualité de la formation que je leur avais offerte.

Deuxième succès :

Je suis devenue responsable d’un centre de Médecine Esthétique à Reggio Calabria.

Dans ce rôle, j’étais chargée de l’organisation quotidienne du centre.

C’était un travail qui nécessitait une coordination précise et efficace.

Je gérais les emplois du temps, planifiais les rendez-vous pour les médecins et les esthéticiennes.

Je m’assurais que tout fonctionnait sans accroc.

Ma réputation :

Ma réputation m’a précédée et s’est rapidement consolidée : les clientes m’adoraient.

Grâce à un mélange de résultats tangibles et de professionnalisme indéfectible, j’ai acquis une excellente réputation.

La confiance qu’elles me portaient était le fruit de mon engagement et de ma passion pour ce secteur.

Cela se reflétait dans la qualité des services que nous proposions.

C’est cette histoire, riche en rebondissements et en émotions, que je tiens à partager avec toi.

Elle est la preuve vivante qu’avec de la passion et un brin de courage, il est possible de transformer sa vie.

Il est possible d’impacter celle des autres, même dans une région que l’on pourrait croire défavorisée.

Bologne – Nord de l’Italie.

Après avoir quitté mon mari (car je n’étais pas vraiment amoureuse) j’ai décidé de partir vivre à Bologne.

J’avais déjà visité cette ville pour les foires annuelles, mais m’y installer était une tout autre aventure.

Vendre était un art que je ne maîtrisais pas vraiment.

Recevoir des clients dans mon institut de beauté était une chose .

Mais aller à la rencontre du client pour lui vendre des produits en était une autre.

Il m’a fallu apprendre les techniques de vente, ce qui m’a menée à suivre des formations spécifiques.

Mais j’explorais également les méthodes plus atypiques, comme la visualisation en utilisant les couleurs, des techniques mentales qui m’étaient alors étrangères.

Mes peurs dans la vente.

Je me rappelle qu’avec certaines clientes, j’étais confrontée à de réelles difficultés de communication.

Avant de franchir le seuil de leur institut, j’appliquais ces techniques de visualisation.

Je luttais contre la peur qui me saisissait à l’idée de les rencontrer.

À l’époque, je n’arrivais pas à identifier cette peur ; je ressentais une anxiété diffuse, un malaise qui me poussait à chercher plus loin.

Ma quête de connaissance de soi m’a conduite vers le yoga avec une association où je me suis investie à raison de 10 heures par semaine.

Je faisais des retraites de cinq jours en immersion totale, en bord de mer, avec des activités physiques et des sessions de travail sur soi. Elles s’étendaient jusqu’à quatre ou cinq heures du matin.

Ces moments étaient d’une intensité incroyable.

Chaque année, je participais, au moins, à cinq de ces retraites.

Ce rythme, cet engagement dans la pratique du yoga et ces techniques de visualisation m’ont permis non seulement d’améliorer mes compétences en vente, mais aussi de mener un travail profond sur moi-même.

Mais un jour…..

Mon parcours professionnel de représentante, étendu sur deux décennies, s’est déroulé avec une passion et une détermination inébranlables.

Les résultats que j’ai obtenus étaient sans précédent : je suis devenue la meilleure vendeuse de toute l’Italie, une réalisation qui semblait presque inimaginable au départ.

Rétrospectivement, la compétition avec mes collègues masculins était une toile de fond constante.

Dans notre entreprise, nous étions seulement deux femmes dans ce rôle – une collègue à Rome et moi-même à Bologne.

Les débuts étaient marqués par leur scepticisme et leur moquerie.

Ils avaient tendance à me sous-estimer et à me dénigrer.

Cependant, à mesure que mon chiffre d’affaires augmentait et que mon talent devenait évident, leur attitude a commencé à changer.

Ils m’accordaient plus de respect, bien que je sentais que mon succès était une pilule difficile à avaler pour leur ego, d’autant plus dans un pays aux valeurs traditionnellement masculines comme l’Italie.

Malgré ces défis, j’ai toujours eu une affection profonde pour l’Italie – ce pays, qui est un trésor et le berceau de la culture mondiale, m’a beaucoup donné.

J’avais donc « réussi » dans le sens conventionnel du terme.

Arrive ce jour….

Mais, dans cette réussite, j’ai fini par me demander : suis-je vraiment arrivée là où je souhaitais être ?

La réalisation que mon travail ne m’apportait plus de satisfaction est venue soudainement.

Un sentiment d’ennui s’installait progressivement.

Cela me laissait face à une question lancinante : « Et maintenant, que vais-je faire ? »

Je n’avais pas de réponse immédiate, seulement la certitude intérieure que le temps était venu pour un changement radical.

J’étais prête pour le prochain chapitre, quel qu’il soit.

Le début du Réveil.

Mon escapade en Afrique, un voyage de 15 jours avec un groupe d’amis, a été un tournant décisif dans ma vie.

J’ai été confrontée à des réalités jusqu’alors inconnues, qui ont élargi ma perspective sur le monde et sur moi-même.

Durant ce séjour, j’ai rencontré une amie qui m’a initiée à la chromopuncture selon Peter Mandel.

Cette rencontre a été le déclencheur d’une passion nouvelle qui allait redéfinir mon parcours professionnel.

À mon retour à Bologne, après mon voyage enrichissant au Kenya, je me suis plongée dans les études de cette discipline.

J’ai pris la décision audacieuse de quitter mon poste et de vivre sur mes économies pendant deux ans, le temps de me consacrer entièrement à ma formation.

Avec détermination, j’ai complété le cursus de chromopuncture en deux ans, un exploit considérant que la durée habituelle est de quatre ans.

Poussée par cet élan, j’ai ouvert mon premier studio de 20 m² en plein cœur de Bologne. En 6 mois, j’ai obtenu une clientèle incroyable ! Je travaillais 10 heures par jour. Un succès!

J’y travaillais sans relâche, avec une énergie et un dévouement qui ne connaissaient pas de limites.

L’engouement initial pour mon studio a été encourageant, mais au fil du temps ( après 5 ans d’activité), j’ai observé un ralentissement de l’activité.

Ce constat m’a confronté à une nouvelle réalité du monde des affaires : l’incertitude et la nécessité d’adaptation constante.

Le grand réveil.

Ma quête d’un sens plus profond a débuté dans un contexte inattendu.

J’ai été submergée par la peur petit à petit. C’était un sentiment inexplicable qui a pris racine dans les profondeurs de mon être.

Ce que je n’avais pas immédiatement saisi, c’est que chaque traitement que je dispensais avait aussi un impact sur moi .

Pas seulement sur le plan physique, mais aussi sur les plans émotionnel, énergétique, moral et spirituel.

Cette révélation a été un choc : j’étais bouleversée, transformée de l’intérieur.

Poussée par un besoin impérieux de comprendre ce bouleversement, j’ai entrepris un voyage intérieur, explorant diverses expériences que je choisis de ne pas nommer ici.

Ces expériences étaient puissantes, trop puissantes pour l’état dans lequel je me trouvais à l’époque.

Je n’étais tout simplement pas prête.

Avec le recul, je perçois clairement les étapes qui mènent à ce que l’on appelle la « nuit de l’âme ».

C’est une période d’épreuves intenses où l’on se confronte à son essence la plus vraie.

Et c’est au cœur de cette tempête intérieure que la crise a éclaté, se manifestant par un burn-out.

Un effondrement total qui, par un paradoxe étrange, a marqué un nouveau point de départ pour moi.

La Révélation.

Dans un état de confusion totale, je n’ai même pas réalisé que j’étais en plein burn-out.

C’était un état d’épuisement que je ne reconnaissais pas.

Puis, je me suis souvenue d’un rêve d’enfance que j’avais mis de côté : apprendre l’anglais.

J’ai donc pris une décision qui allait changer le cours de mon existence.

J’ai choisi de partir pour l’Australie.

Pendant deux ans, j’ai oscillé entre ma vie en Italie et des séjours de trois mois dans ce pays de contrastes et d’aventures.

En janvier 2020, j’ai franchi un cap décisif : j’ai tout laissé derrière moi pour m’installer définitivement en Australie.

Le processus d’obtention d’un visa a été une épreuve en soi, surtout pour mon âge, mais ma détermination était inébranlable.

Mon aventure m’a également menée en Nouvelle-Calédonie, où j’étais toujours aux prises avec des peurs et des doutes persistants.

Mais c’est là que j’ai fait un pas crucial vers la guérison : j’ai cherché de l’aide et trouvé un thérapeute.

Ensemble, nous avons commencé un voyage d’introspection et de guérison.

Ce parcours m’a enseigné une leçon vitale : le vrai succès n’est pas quelque chose de mesurable par des standards universels. Il est unique à chaque individu.

Se connaître et se reconnaître, s’accepter et s’épanouir dans sa propre singularité, c’est le fondement même de la réussite personnelle.

L’Embrassement de l’Inconnu.

Depuis mes 20 ans, j’ai appris à embrasser l’inconnu, à accueillir le changement comme un ami plutôt qu’un ennemi.

Pourtant, l’idée de partir pour l’Océanie semblait, dans mon esprit, être une fantaisie inaccessible.

L’apprentissage de l’anglais, une langue qui m’était étrangère, représentait un défi qui me paraissait insurmontable.

Vivre dans une zone de confort peut parfois nous faire perdre de vue l’essence même de notre être, les désirs profonds de notre âme.

J’ai donc dû réapprendre à dire ‘OUI’ à la vie, à accepter les opportunités malgré les chaînes intimidantes de la peur.

Ces moments de lutte n’ont pas été solitaires.

J’ai eu la chance d’être entourée d’amis extraordinaires, des êtres qui ont vu en moi un potentiel que je n’arrivais pas à percevoir.

Ils m’ont encouragée à avancer, à faire le grand saut dans l’inconnu, avec une foi en moi qui dépassait ma propre confiance.

Et maintenant, me voici en Nouvelle-Zélande, accompagnée d’un partenaire qui soutient mes projets avec bienveillance.

C’est depuis ce lieu de paix et d’amour que je partage mon histoire avec vous.

La Nouvelle-Zélande n’est pas seulement l’endroit où je vis, c’est le témoin de mon épanouissement personnel et le berceau de mes ambitions renouvelées.

Retrouver Soi-même.

Se retrouver soi-même, c’est possible.

Peu importe l’âge que tu as, il n’est jamais trop tard pour te lancer sur le chemin de la découverte et de la réinvention personnelle.

« Oser changer de vie et donner vie à tes rêves »

Je profite de mon expérience pour te dire ceci : changer de vie et poursuivre tes rêves, c’est comme entamer une expédition vers le cœur de qui tu es vraiment.

Et ce que tu découvriras sur ce chemin ne se termine jamais.

C’est un périple sans fin, une aventure qui se renouvelle à chaque aube de ta vie.

« Oser changer de vie et donner vie à tes rêves »

Alors, toi qui hésites peut-être encore à faire le premier pas, à toi qui rêves d’ailleurs ou d’un autre toi, je t’invite à embarquer pour cette aventure.

Que ce soit un changement radical ou de petites modifications dans ton quotidien, chaque pas compte.

Bon voyage sur le chemin de la redécouverte de toi-même !

Oser le Premier Pas : L’Appel du Changement.

À la croisée des chemins, si l’incertitude pèse sur tes épaules et que tu doutes du chemin à emprunter, c’est le moment d’oser le saut.

La peur de faire ce premier pas est naturelle, c’est un sentiment que nous connaissons tous et toutes.

Mais je t’encourage à le faire malgré tout, car c’est dans l’action que la peur commence à s’estomper.

S’il t’arrive de craindre de te tromper, et même si cela arrive, rappelle-toi que chaque erreur est en réalité une leçon.

Elle t’enseigne simplement que ce n’était pas le bon chemin pour toi.

Avec cette nouvelle compréhension, tu seras prêt/e à prendre une nouvelle direction, à explorer d’autres voies qui s’offrent à toi.

Ce voyage est aussi celui de la découverte de soi.

Tu apprendras à te connaître à travers tes réactions aux différentes situations, à comprendre qui tu es et qui tu veux devenir.

Sur ce chemin, tu rencontreras des personnes incroyables, des âmes que tu n’aurais jamais imaginé croiser.

La vie est un monde de possibilités qui ne demande qu’à être exploré.

Et tout cela commence avec un simple pas, une décision, celle de mettre en route la machine du changement.

Alors, n’hésite plus, fais le premier pas. Lance-toi et découvre l’immensité de ce que tu peux devenir et accomplir.

Conclusion: le voyage commence maintenant.

Es-tu prêt/e à sauter ?

À dire ‘OUI’ à la vie que tu as toujours rêvée ?

Joins-toi à moi, à Caroline et Mathieu dans cette aventure.

Il n’est jamais trop tard pour se redécouvrir et réaliser ses rêves.

Ensemble, nous ferons de ce voyage un témoignage que le véritable succès est celui que l’on définit pour soi-même, à tout âge.

Alors, commençons dès maintenant.

Ton voyage vers toi-même n’attend plus que ton premier pas.

Allons-y, et découvrons ce que ‘Retrouver toi-même’ signifie pour toi.

Cet article pourrait t’intéresser : Oser être soi et briller dans son authenticité. Clique-ici pour le lire.

Si cet article t’a plu, laisse un commentaire et partage-le avec tes amis, tes proches.

Suis-moi sur Facebook : Ici le groupe.

Voici ici Instagram.

Ici TikTok.

Et bien sûr, suis-moi sur ma chaine You Tube en t’abonnant ici .

Si tu as besoin d’une explication plus approfondie sur une situation de ta vie, n’hésite pas à me contacter à travers le module de contact. Clique-ici pour y accéder .

A bientôt.

Béatrice

CF: 41948871

Si vous avez aimé l'article, n'hésitez pas à le partager. :)

Inscris-toi à ma Newsletter

4 ERREURS CATASTROPHIQUES à éviter pour augmenter ton chiffre d’affaires et trouver de nouveaux clients!

En t’inscrivant, tu pourras recevoir, de temps en temps, des informations ou astuces par email. Tu peux te désabonner à tout moment grâce au lien de désinscription situé en bas de chaque email.
0 0 votes
Évaluation de l'article

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

28 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Laura
Laura
5 mois il y a

Je trouve cet article très puissant Béatrice. Merci à toi de nous pousser à oser s’ouvrir !

Alexandre
Alexandre
5 mois il y a

Quel parcours, que de changements ! C’est vraiment inspirant, merci.
Comme toi, je pense que le plus dur est de sortir de « sa zone de confort » la première fois. Une fois qu’on l’a fait, on découvre souvent que ce n’était pas si terrible qu’on le pensait. Et on peut même y prendre goût pour tout un tas d’autres changements, petits (apprendre une nouvelle langue) ou grands (changer de vie professionnelle par ex.).
Alors je te souhaite beaucoup de succès dans tes prochains changements ! 🙂

Marlène
5 mois il y a

Wahou, bravo pour cet article inspirant, quelle vie riche et passionnante ! Qu’est-ce que la chromopuncture ?

Sabine
Sabine
5 mois il y a

Ton histoire est extrêmement inspirante et émouvante. Étant moi-même en pleine reconversion et ayant sauté littéralement dans le vide il y a quelques semaines, ton message resonne très fort en moi aujourd’hui. Merci pour ce bel article ! ❤

CorinneAkMelu
CorinneAkMelu
5 mois il y a

Article très inspirant. On te suit partout…
Pourtant, « L’Italie, le berceau de la culture mondiale » là, je n’suis p’t’être pas d’accord. Mais bon !
Je me suis régalée à te lire.

Patricia
Patricia
5 mois il y a

J’aime beaucoup ton parcours qui est inspirant. Je te remercie pour ce beau partage.

Isabel
Isabel
5 mois il y a

J’ai beaucoup apprécié ton témoignage. Quel beau parcours. J’ai moi-même un jour franchis le pas de tout lâcher pour partir ailleurs et faire un autre métier. Je suis fière de l’avoir fait.

Sarah Amoros
Sarah Amoros
5 mois il y a

Wahou, quel parcours! Bravo ! Article inspirant, merci pour ce partage

Aurélie
Aurélie
5 mois il y a

Je suis ravie d’avoir lu cet article qui me permet de mieux te connaître, quel beau parcours

marioneveille
marioneveille
5 mois il y a

merci pour ce partage. quelle aventure qu’est la vie! merci de nous montrer qu’agir c’est vivre sa vie !

Alexandra
Alexandra
5 mois il y a

Quel parcours ! Merci de l’avoir partagé avec nous. Ta capacité à te réinventer est impressionnante. Pour ma part, à 36 ans j’ai aussi tout plaqué pour aller m’installer en Andalousie, région qui m’a permis de renaître. Et beaucoup plus tard, après avoir perdu un job, j’ai décidé de me consacrer à 100% à ma passion, la peinture. Donc oui, il faut oser vivre ses rêves ! Quitte à se tromper parfois. On peut toujours rectifier ou recommencer.

Edouard Le Minor
Edouard Le Minor
5 mois il y a

Merci pour cet article ! C’est super complet et surtout on ressent un vent d’évasion qui fait du bien. Les conseils sont super pertinents et assez différents de ce qu’on a l’habitude de lire !

Caroline & Mathieu
Caroline & Mathieu
5 mois il y a

Merci Béatrice pour ta participation à notre carnaval d’articles et pour ce partage si personnel et inspirant. Ton parcours, de ton audacieuse décision de partir pour l’Italie jusqu’à ton épanouissement en Nouvelle-Zélande, est une véritable leçon de courage et de recherche du bonheur.

C’est beau de lire comment tu as écouté ton cœur, affronté l’inconnu et te réinventé à chaque étape. Ton histoire est une source d’inspiration précieuse pour tous ceux qui rêvent de changer de vie mais qui hésitent à faire le premier pas. Ta détermination à suivre tes passions et à trouver ton propre chemin vers la liberté et l’épanouissement est exactement l’état d’esprit que nous invitons à adopter sur Ma Vie Buissonnière.

Ton message sur l’importance de franchir ce premier pas, malgré la peur et l’incertitude, est puissant et encourageant. Merci de rappeler à chacun d’entre nous qu’il n’est jamais trop tard pour se redécouvrir et réaliser ses rêves.

Continue de suivre ton chemin et de partager tes aventures, car elles sont une lumière pour ceux qui cherchent leur propre voie.✨

Xav
Xav
5 mois il y a

Beau parcours de vie 👌✨

Picture of Beatrice Petitdemange

Beatrice Petitdemange

Inscris-toi à ma Newsletter

4 ERREURS CATASTROPHIQUES à éviter pour augmenter ton chiffre d'affaires et trouver de nouveaux clients!

En t'inscrivant, tu pourras recevoir, de temps en temps, des informations ou astuces par email. Tu peux te désabonner à tout moment grâce au lien de désinscription situé en bas de chaque email.

À propos de moi

Je suis Française.

J’ai vécu 36 ans en Italie et il y a 3 ans j’ai tout quitté pour aller ……

Publications récentes

Rejoignez-nous

Retour en haut

Inscris-toi à ma Newsletter

4 ERREURS CATASTROPHIQUES à éviter pour augmenter ton chiffre d'affaires et trouver de nouveaux clients!

Inscris-toi à ma Newsletter

En vous inscrivant, vous pourrez recevoir, de temps en temps, des informations ou astuces par email. Vous pouvez vous désabonner à tout moment grâce au lien de désinscription situé en bas de chaque email.