Changer de Vie Après 50 Ans : Oser la Liberté Féminine

changer de vie après 50 ans Oser la liberte feminine

Table des matières

Introduction

Changer de Vie Après 50 Ans : Oser la Liberté Féminine.

Je te présente l’interview réalisée par Ophélie de « Fric au féminin ». Clique ici pour visualiser le blog.

Plus que de te raconter ma vie, tu peux lire l’article « Oser changer de vie et donner vie à ses rêves ». Ici, tu trouveras tous les changements que j’ai effectués. Clique-ici pour lire l’article.

Ici, dans cette interview, j’énonce le fait qu’a 50 ans, ce n’est pas la fin de vie. Mais le commencement de quelque chose de nouveau. C’est une nouvelle ère et époque.

Interview de Fric au Feminin.

 Je te conseille de voir la vidéo de l’interview. Clique-ici pour la regarder.

Tu peux lire l’article ici : Changer de vie après 50 ans pour se créer une vie sur mesure et s’épanouir.

Ici tu trouveras le podcast. Clique-ici.

La toute première partie de la vidéo parle des changements de métiers que j’ai fait.

La crise du milieu de vie

En 2017, à l’âge de 55 ans, j’ai commencé à ressentir un mal-être profond.

J’avais l’impression que ma vie s’arrêtait et qu’il n’y avait plus d’avenir devant moi.

C’était comme si j’arrivais au bout du chemin. Je ne prenais plus de plaisir dans mon travail et ma vie personnelle me semblait figée et sans saveur.

Ce sentiment de vide existentiel et de routine étouffante s’est installé progressivement.

J’avais l’impression de ne plus me réaliser, d’avoir fait le tour de ce que la vie pouvait m’offrir.

Pourtant, au fond de moi, je sentais confusément que ce n’était pas fini, que j’avais encore beaucoup à vivre et à créer.

Faire appel a un coach a été la clé

J’ai décidé de faire appel à un coach de vie pour m’aider à traverser cette crise personnelle qui s’apparentait à une forme de dépression. Mais je ne le savais pas. J’avais besoin d’être guidée pour retrouver le goût de vivre pleinement.

Cette coach m’a posé une question simple mais fondamentale : « Qu’est-ce qui te rend heureuse dans la vie ? »

Le pouvoir des rêves d’enfance

Cette question m’a beaucoup interpellée, car je n’arrivais pas à trouver de réponse.

Ma vie actuelle ne me rendait visiblement plus heureuse. Après avoir cherché au fond de moi, j’ai réalisé que je n’avais qu’une seule réponse à lui apporter. Un seul rêve me faisait encore envie : aller en Australie.

C’était un vieux rêve d’enfance que je n’avais jamais réalisé.

L’Australie représentait pour moi la liberté, l’aventure, le soleil et l’océan.

Tout ce qui me manquait cruellement à ce stade de ma vie. Ce rêve enfoui était resté vivace en moi, comme une promesse de bonheur.

Prise de conscience ou vivre en conscience.

Cette prise de conscience a été le déclic.

J’ai décidé de partir régulièrement en Australie pendant 2 ans.

J’avais besoin de changer radicalement d’environnement pour me retrouver.

J’ai d’abord commencé par apprendre l’anglais de manière intensive, un autre de mes rêves de jeunesse.

J’ai adoré recommencer à être élève, à développer mes connaissances et voir mes progrès semaine après semaine.

Cette formation m’a redonné confiance en ma capacité à apprendre et à m’adapter.

Changer de vie après 50 ans, c’est possible !

À 60 ans, je suis très fière du chemin parcouru et de la vie que je me suis créée.

Elle est en phase avec mes aspirations profondes.

Ce changement de cap n’a pas été facile tous les jours, il a fallu que je surmonte de nombreux doutes et peurs.

Fin de ma vie ?!

Vers 50-55 ans, j’ai notamment eu l’impression angoissante que ma vie était finie.

J’ai eu l’impression qu’il était trop tard pour me lancer dans de nouveaux projets. J’ai dû lutter contre ce dialogue intérieur négatif et ces fausses croyances limitantes.

Avec du recul grâce au coaching et aux voyages.

Avec le recul, je me suis rendue compte que j’avais intériorisé l’idée que la vie devait suivre un schéma tracé.

J’avais intériorisé l’idée que la vie était sans surprises ni rebonds possible.

Heureusement, j’ai trouvé les ressources en moi pour remettre en question ce scénario et m’autoriser à rêver à nouveau.

Cette aventure m’a transformée profondément.

J’ai désormais une confiance inédite en ma capacité à suivre mon propre chemin en restant fidèle à moi-même.

Je sais que je peux me réinventer à tout moment et repartir à la conquête de nouveaux rêves.

Cultiver la patience et la persévérance

Changer de vie après 50 ans demande beaucoup de patience, de la persévérance et de cultiver un état d’esprit ouvert.

Il est essentiel de continuer à se former et d’être curieux tout au long de sa vie.

Je n’hésite plus à explorer de nouvelles activités qui me tentent.

Les autres

L’aide de personnes bienveillantes et inspirantes m’a également été très précieuse.

J’ai pu m’appuyer sur leurs conseils et leur exemple pour avancer avec confiance.

Ils m’ont aidée à dépasser mes doutes et à croire en mes capacités.

Se réinventer

Je suis convaincue que l’on peut se réinventer professionnellement et personnellement à tout âge.

Changer de Vie Après 50 Ans : Oser la Liberté Féminine, c’est possible!

Il suffit de se connecter à nos rêves d’enfant et d’oser les réaliser, pas à pas.

Les femmes d’aujourd’hui sont les premières à pouvoir le faire librement.

Une nouvelle histoire s’écrit

Sur le chemin du changement, j’ai même eu la surprise de trouver l’amour à 60 ans !

Alors que j’avais toujours vécu seule, cette rencontre est arrivée de manière inattendue.

Rien n’est jamais figé, à tout moment nous pouvons ouvrir de nouvelles portes.

Nous pouvons nous autoriser à vivre la vie dont nous rêvons vraiment.

Il n’y a pas d’âge pour se sentir vivante et accueillir les belles surprises que nous réserve l’existence.

Conclusion : Un message d’espoir

À travers mon parcours de vie atypique, j’aimerais lancer un message d’espoir :

il n’est jamais trop tard pour changer de cap, se rapprocher de soi-même et réaliser ses rêves les plus fous.

La vie peut nous surprendre à tout âge et nous réserver de merveilleuses aventures si nous restons ouverts et curieux.

Oses-tu faire confiance et explorer tes véritables aspirations ?

Ton bonheur se trouve au bout du chemin que tu auras le courage de suivre en restant fidèle à toi-même.

Chaque jour est une opportunité de commencer une nouvelle histoire passionnante.

J’espère que mon témoignage t’inspirera à oser réaliser tes rêves. Il n’y a pas d’âge pour se sentir pleinement vivant,e !

Cet article pourrait t’intéresser : Ces fausses croyances qui ont limité ma croissance. Clique-ici pour le lire.

Si cet article t’a plu, laisse un commentaire et partage-le avec tes amis, tes proches.

Suis-moi sur Facebook : Ici le groupe.

Voici ici Instagram.

Ici TikTok.

Et bien sûr, suis-moi sur ma chaine You Tube en t’abonnant ici .

Si tu as besoin d’une explication plus approfondie sur une situation de ta vie, n’hésite pas à me contacter à travers le module de contact. Clique-ici pour y accéder .

A bientôt.

Béatrice

CF: 41948871

Si vous avez aimé l'article, n'hésitez pas à le partager. :)

Inscris-toi à ma Newsletter

4 ERREURS CATASTROPHIQUES des entrepreneuses qui entravent l’augmentation de leur chiffre d’affaires et la découverte de nouveaux clients!

En t’inscrivant, tu pourras recevoir, de temps en temps, des informations ou astuces par email. Tu peux te désabonner à tout moment grâce au lien de désinscription situé en bas de chaque email.
5 1 vote
Évaluation de l'article

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

22 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Académie de la Chanson
Académie de la Chanson
4 mois il y a

Je suis allé voir ton interview sur « Fric au féminin ». Loin d’être redondants, vos deux publications se complètent. C’est très intéressant ! J’admire ta capacité à plonger dans le grand bain. Il m’a fallu plus de temps que toi pour le faire, et ton témoignage m’inspire !
Ne change rien, et continue à nous donner tes bons conseils !

Pascal Quionquion
Pascal Quionquion
4 mois il y a

Avant tout, j’ai dit bravo. Aux échanges de Vie à cinquante ans est vraiment un choix que j’encourage. J’ai été marquée par « J’avais intériorisé l’idée que la vie était sans surprises ni rebonds possible. » Cette pensée croyance est celle qui est venue te bloquer. C’est celle qui bloque bien souvent.
Une démarche d’ouverture et de libération, de l’autorisation de penser et celle qui permet la création de soi.
Merci et bravo

patricia
4 mois il y a

J’aime beaucoup ce que tu partages « oser réaliser ses rêves ». Malgrès les doutes et aux croyances limitantes, démontrant qu’il n’y a pas de limite d’âge. Merci pour ce partage de vie et comme tu dis si bien « il n’est jamais trop tard pour changer de cap »

Créactiv'Epanouies
Créactiv'Epanouies
4 mois il y a

Merci pour ton témoignage très intéressant qui montre qu il n’ y a pas d âge pour oser changer de vie!

NORELLE SARA
NORELLE SARA
4 mois il y a

Merci pour ce partage d’expérience qui rebooste et donne de l’énergie pour s’engager dans des changements !
Je retiens surtout cette phrase : « Nous pouvons nous autoriser à vivre la vie dont nous rêvons vraiment. »

Caroline & Mathieu
Caroline & Mathieu
4 mois il y a

Merci Béatrice pour ton article inspirant. Ton histoire personnelle, surtout ta décision de suivre un rêve d’enfance et d’apprendre l’anglais, est un bel exemple de courage et de renouveau. Cela me rappelle qu’il n’est jamais trop tard pour se réinventer et poursuivre ses passions. Ton message d’espoir est puissant : peu importe notre âge, nous pouvons toujours commencer une nouvelle histoire passionnante. Ton témoignage est une véritable inspiration pour rester fidèle à soi-même et oser réaliser ses rêves.

Jouvenon
Jouvenon
4 mois il y a

Merci pour le relai. Et cette video est passée dans les recommandations de youtube et a deja fait 650 vues…. Beau !!!

Isabel Lopes
Isabel Lopes
4 mois il y a

Bonjour Béatrice, ton article est très inspirant. Puisse d’autres femmes être inspirées pour changer de vie. Pour ma part, c’est après la quarantaine que j’ai tout lâché. Aujourd’hui, après 60 ans, je prends encore un nouveau virage et ça me plait.

renouas
renouas
4 mois il y a

Très beau témoignage ! Merci de partager tes émotions et de ton cheminement dans ce changement de cap. Les pensées limitantes nous bloqueront dans cette évolution…

Jackie
Jackie
4 mois il y a

Merci pour cet article inspirant ! À 50 ans, je pensais que ma plus grande aventure serait de trouver mes lunettes, mais tu m’as prouvé que la vraie aventure commence maintenant. Qui sait, peut-être que je vais aussi oser un grand changement… 😉

Gauthier
Gauthier
4 mois il y a

Merci pour ton témoignage. ça donne beaucoup d’espoir pour l’avenir. Moi j’approche de la trentaine, mais ce que tu partages fait échos à certaines émotions qui me traversent également

Sylvie Rêve Debout
Sylvie Rêve Debout
4 mois il y a

Le passage sur le pouvoir des rêves d’enfance m’interpelle pas mal. Je me demandais si tu avais creusé le pourquoi de ce rêve d’aller en Australie », qu’est-ce qui pouvait se « cacher » derrière ce rêve, à quoi il renvoie dans ta vie etc… Merci pour la réflexion que ton article m’a apportée.

Picture of Beatrice Petitdemange

Beatrice Petitdemange

Inscris-toi à ma Newsletter

4 ERREURS CATASTROPHIQUES à éviter pour augmenter ton chiffre d'affaires et trouver de nouveaux clients!

En t'inscrivant, tu pourras recevoir, de temps en temps, des informations ou astuces par email. Tu peux te désabonner à tout moment grâce au lien de désinscription situé en bas de chaque email.

À propos de moi

Je suis Française.

J’ai vécu 36 ans en Italie et il y a 3 ans j’ai tout quitté pour aller ……

Publications récentes

Rejoignez-nous

Retour en haut

Inscris-toi à ma Newsletter

4 ERREURS CATASTROPHIQUES à éviter pour augmenter ton chiffre d'affaires et trouver de nouveaux clients!

Inscris-toi à ma Newsletter

En vous inscrivant, vous pourrez recevoir, de temps en temps, des informations ou astuces par email. Vous pouvez vous désabonner à tout moment grâce au lien de désinscription situé en bas de chaque email.