Comment retrouver l’envie de faire?

Comment retrouver l'envie de faire

Table des matières

Clique sur « Play » pour l’écouter, ou fais clic droit ici, puis clique sur Télécharger (sur les 3 petits points) pour le recevoir sur ton appareil (pour l’écouter) sur une tablette ou un smartphone par exemple.

Temps de lecture 9 minutes.

Introduction.

Comment retrouver l’envie de faire?

Est-ce que tu ressens des moments dans ta vie où tu n’as plus envie de rien faire ?

Cette question peut sembler exagérée mais en fait non.

Dans cet article, je vais te partager mon expérience personnelle de comment, pour moi, la perte d’envie de faire les choses se manifeste.

En fait, tu es peut-être comme moi, tu ne t’autorises pas beaucoup à t’écouter. Tu perçois ou tu reconnais par de simples actions (que tu ne fais plus, entre autres) que tu perds l’envie de faire les choses.

Ici, nous allons voir ensemble les signes précurseurs d’une dépression ou d’un moment dans ta vie où il est temps de laisser tomber le masque en demandant de l’aide.

Je partagerai mon témoignage sincère dans l’espoir qu’il puisse t’aider à traverser ces passages difficiles.

Envie de rien faire, mon experience personnelle.

Comment retrouver l’envie de faire?

J’ai toujours aimé prendre soin de moi.

Comme j’ai toujours vécu seule dans ma vie, il fallait absolument que je prenne soin de moi. Je dois dire que c’est dans ma nature.

J’adore la propreté, j’adore bien manger et j’adore prendre soin de mon corps.

J’ai toujours été dans les soins du corps au niveau esthétique et ensuite au niveau plus thérapeutique.

J’ai toujours aimé me cuisiner aussi des choses simples mais salutaires.

Ensuite, même mon travail ne m’obligeait pas forcément à sortir de chez moi, mais j’ai toujours pris soin de me maquiller par exemple.

Des petits soins, des petites caresses qui font partie de mon quotidien. J’aime me sentir bien et prendre soin de moi.

Envie de prendre soin de moi-même

Quand j’ai commencé à arriver à une forte dépression, j’ai commencé à perdre cette envie de prendre soin de moi-même. J’aimerais t’illustrer ici comment cela se manifestait.

Je n’ai jamais arrêté de prendre soin de moi.

La seule chose à laquelle je ne prenais plus soin, c’était de me cuisiner de petites choses sympas.

Cuisiner implique choisir ce que l’on va manger et aller acheter les ingrédients pour le réaliser. Ensuite, cela demande aussi le temps de préparation qui doit rentrer dans notre emploi du temps.

Ces considérations peuvent te sembler absurdes mais tu le sais mieux que moi, que ce sont les petites choses au quotidien qui créent ta réalité et ta journée. Donc, je commençais à ne plus programmer ce que je mangeais. Je me disais « mais oui, c’est ok ».

J’arrêtais de donner de l’importance à mes choix dans ma liste des courses. Je n’avais même plus de liste de courses. J’arrêtais de programmer et d’organiser.

J’avais cette petite voix intérieure qui me disait « mais oui, c’est bon. Ce n’est pas si important, on s’en fout ». J’arrivais donc petit à petit à me laisser pour la cuisine. J’ai compris après des années que quand je perdais l’envie de cuisiner, cela était un mauvais signe pour moi.

Et pour toi, maintenant est-ce que tu réussis à identifier une situation de ce genre dans ta vie ?

D’autres exemples de pertes d’envie de faire.

Je viens de te parler de cuisiner mais je retrouvais cela aussi dans la perte d’envie de me maquiller, de m’habiller même. Attention !

Je ne suis pas en train de dire que j’arrêtais de me maquiller.

Ça c’est quelque chose que je n’aurais jamais pu arrêter. Même si je dois dire la vérité, quand j’ai commencé à aller en Australie, j’ai profité de la chaleur pour vivre plus au naturel.

Aujourd’hui que je suis en Nouvelle-Zélande, il fait plus froid et donc je peux me maquiller tranquillement comme en Europe.

Le fait est que je perdais ce désir de prendre soin de moi. Je le faisais plus par automatisme.

M’habiller et choisir des vêtements, cela était la même chose pour moi. Je veux dire par là que j’ai toujours aimé choisir mes vêtements dans l’armoire et inventer des combinaisons ensemble. 

Quand je m’approchais de l’envie de ne plus rien faire, j’arrêtais de choisir pour moi. Intérieurement, je me laissais aller.

Est-ce que toi aussi tu commences à te sentir ainsi ?

Pourquoi cette perte d’envie de faire ?

En général, c’est la manifestation d’un trop grand investissement dans un domaine qui peut-être le travail ou la famille.

L’investissement te fait complètement oublier toi-même. Tu t’oublies, tu oublies tes désirs, tes envies. 

Ce que je t’ai décrit ci-dessus, c’est la manifestation du début d’un état dépressif ou de burn-out.

Je suis passée par là et je ne pensais pas que ces manifestations étaient la prémisse d’un état futur de burn-out.

Il te semble tout à fait normal que cette perte soit normale. Tu te sens fatiguée et tu perds de plus en plus, petit à petit l’intention à toi-même.

Qu’est-ce implique se choisir ?

Se choisir requiert de l’énergie. Choisir des vêtements, percevoir ce que tu aimes et ce que tu n’aimes pas, demande de l’énergie. De même pour manger et se cuisiner.

J’ai appris avec le temps à écouter mon corps. J’ai appris à comprendre quand j’étais fatiguée et que je devais m’arrêter.

Se choisir demande une grande attention à ses propres perceptions. As-tu le temps de faire cela ? Je ne crois pas si tu es ici à lire l’article.

Comment retrouver l’envie de faire ? Une très bonne question.

La première chose à faire serait te poser les questions :

1. te sens tu fatigué/e?

2. Ensuite, est-ce que tu as arrêté de faire des choses qui te plaisaient comme aller marcher, danser, chanter etc… ?

3. Regarde si tu as le même désir de prendre soin de toi comme il y a quelques années. Je t’ai donné mes exemples, de très simples exemples comme cuisiner, se maquiller ou s’habiller.

Comment retrouver l’envie de faire?

4. La solution est tout d’abord être conscient/e d’où tu en es maintenant. Personne n’a inventé la roue. Je veux dire par là que tu dois te faire un check up.

Si tu ne réussis pas à le faire tout/e seul/e, demande à un/e ami/e proche de toi si elle/il voit des changements en toi.

Si tu n’es pas encore satisfait/e, alors tu dois faire le point avec un professionnel.

5. Une fois que tu as fait le point, commence à te créer un espace dans ton emploi du temps où tu prendras le temps de faire ce que tu aimes. Cela peut être 15 minutes au début pour commencer.

L’importance de cette propre reconnaissance.

C’est important de commencer à reconnaître où tu en es, de faire le point de ta situation dans ta vie.

Cela va te permettre d’anticiper des situations plus désagréables mais surtout cela va te permettre de ne pas te perdre toi-même.

Si tu es capable de reconnaître ces facteurs de perdre l’envie de faire, tu pourras donc te recentrer sur ta propre vie et tes objectifs.

Conclusion

C’est si important d’être en cohérence avec soi-même et d’être en empathie avec soi-même. On parle souvent de l’importance de développer l’empathie envers les autres, mais il est tout aussi essentiel, voire plus, de savoir s’écouter avec bienveillance et de prendre soin de ses propres besoins.

Lorsque l’on commence à perdre l’envie de faire les choses qui nous faisaient plaisir auparavant, c’est un signal d’alarme à prendre au sérieux.

Cela peut être le signe d’un épuisement ou d’une déprime naissante.

Dans cet article, à travers mes propres exemples tirés du quotidien, comme la perte de motivation pour me maquiller ou cuisiner, j’ai voulu t’alerter sur ces petits changements qui peuvent paraître anodins mais révèlent en fait un mal-être intérieur.

Il est primordial d’apprendre à décoder ces signaux faibles et à réagir avant qu’ils ne conduisent à une situation plus problématique.

En étant à l’écoute de tes émotions et de tes vrais désirs, tu peux renouer avec tes aspirations profondes et retrouver la joie de prendre soin de toi.

Comment retrouver l’envie de faire?

Cet article pourrait t’intéresser, clique-ici.

A bientôt sur mon blog !

Merci d’avoir lu cet article.

S’il t’a plu, laisse un commentaire et partage-le avec tes amis, tes proches.

Suis-moi sur Facebook : Ici le groupe

Voici ici Instagram

Ici TikTok

Et bien sûr, suis-moi sur ma chaine You Tube en t’abonnant ici 

Si tu as besoin d’une explication plus approfondie sur une situation de ta vie, n’hésite pas à me contacter à travers le module de contact. Clique-ici pour y accéder 

A bientôt.

Béatrice

Si vous avez aimé l'article, n'hésitez pas à le partager. :)

Inscris-toi à ma Newsletter

Pour recevoir les 3 clés essentielles qui renforcent ta résilience

En t’inscrivant, tu pourras recevoir, de temps en temps, des informations ou astuces par email. Tu peux te désabonner à tout moment grâce au lien de désinscription situé en bas de chaque email.
0 0 votes
Évaluation de l'article

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

6 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
muriel
2 mois il y a

Merci pour ton article Béatrice. J’apprécie particulièrement ton style limpide et le partage de tes expériences.

Elise d'OptimismeCool
2 mois il y a

Merci Béatrice. Je te rejoins complètement, la bienveillance envers soi-même et prendre soin de soi sont des piliers pour entretenir l’envie et l’énergie pour agir.

Marlène
2 mois il y a

Toi c’est la cuisine, moi, c’est quand je commence à me sentir submerger par le travail que je me dis qu’il y a quelque chose qui cloche 😉 merci pour cet article !

Beatrice Petitdemange

Beatrice Petitdemange

Inscris-toi à ma Newsletter

Pour recevoir les 3 clés essentielles qui renforcent ta résilience

En t'inscrivant, tu pourras recevoir, de temps en temps, des informations ou astuces par email. Tu peux te désabonner à tout moment grâce au lien de désinscription situé en bas de chaque email.

À propos de moi

Je suis Française.

J’ai vécu 36 ans en Italie et il y a 3 ans j’ai tout quitté pour aller ……

Publications récentes

Rejoignez-nous

Retour en haut

Inscris-toi à ma Newsletter

Pour recevoir les 3 clés essentielles qui renforcent ta résilience

Inscris-toi à ma Newsletter

Pour recevoir les 3 clés essentielles qui renforcent ta résilience

En vous inscrivant, vous pourrez recevoir, de temps en temps, des informations ou astuces par email. Vous pouvez vous désabonner à tout moment grâce au lien de désinscription situé en bas de chaque email.